En images

[CR] 6h de la Nièvre en équipe


https://www.lafilleauxbasketsroses.com/2019/09/cr-6h-de-la-nievre-en-equipe.html
Encore une course que je refais chaque année, juste avant la rentrée elle permet de bien se préparer aux objectifs d’automne.
Après 2 éditions en duo (2016-2018) et une en quatuor (2017) me voilà embarquée dans une épopée à 6 !
Au départ j’avais cochée cette case en solo, envie de titiller les longues distances et les chronos plus longs tout en restant sur une course à portée de main (pas de distance ou d’allure à tenir, juste 6h à tourner comme bon me semble) cela me semblait abordable, après tout j’ai bien fait plusieurs marathons en plus de 5h, il suffisait de prolonger de quelques minutes !

Mais une petite opération bénigne aura eu raison de mon ambition, une suture encore présente et un peu douloureuse m’empêcha de courir aussi longtemps (et de me préparer correctement).

 Du coup, les discussions allant bon train lors de nos sorties d’entrainement, plusieurs de mes acolytes étaient d’accord pour monter une équipe. 
Oui c'est bien en trinquant que nous avons scellé le sort de l'équipe!
 Un petit message sur les réseaux sociaux nous permettra de compléter ce joyeux tableau !
2ème étape se trouver un nom d’équipe, si possible amusant, on ne vient pas sur cette course pour se prendre au sérieux ! Après réflexion ce sera les « pas 6 vite » cela nous correspond bien même si je sais qu’on a quelques fusées dans la team !

3ème étape RDV à 8h30 au bois de la Brosse (les 6h commençant à 10h) pour un tour de chauffe et de (re)connaissance de notre équipe !
Celle-ci est très paritaire : 3 filles-3 gars ; 3 jeunes-3 vieux…j’aurais encore aimé faire partie des « jeunes-filles » mais un de ces qualificatifs ne sera pas pour moi, je vous laisse deviner lequel !

les jeunes à gauche, les vieux à droite!
Le parcours est identique à celui des deux dernières années, 3.5km en sous-bois, quelques racines à éviter et l’ambiance des grands jours !
Il faut se trouver une stratégie, à 6 ce n’est pas forcément évident il faut arriver à « se positionner » et que tout le monde y trouve son compte, chaque tour fera entre 12 et 21min selon les coureurs.
Nous décidons de partir sur une alternance de « un gars ; une fille » et de mettre nos plus rapides en premier pour sortir de la « nasse » du départ. Je prends la dernière position pour fermer la marche (euh la course) et ce découpage me convient bien !

J’ai calculé que je devrais faire 3 tours soit courir toutes les 1h40 environ et je me suis mis en tête de faire les tours en moins de 20min (soit une vitesse de 10.5km/h) pour voir si j’arrive encore à accélérer le pas (mes derniers entrainements étant plutôt pépères…)
Seb gère le premier tour à toute vitesse comme à son habitude, puis c’est le tour d’Allison qui carbure en moins de 16min, Marc prend son tour dans les mêmes temps, puis Stéphanie gère la fougère en une vingtaine de minutes enfin Serge prend son relai en moins de 16min il me semble (j’espère ne pas dire trop de bêtises, je sais que mes coéquipiers ont couru vite mais je n’ai pas notés nos temps exacts…)
Mon premier tour arrive en même temps que la pluie, vingt minutes, ça devrait le faire, les jambes répondent bien, je ne vais pas tomber (j’essaye de m’en convaincre en fait^^) et j’avance à bon rythme (je boucle ce tour en 18min59 malgré deux arrêts « lacets défaits… »)

Puis l’équipe repart pour une nouvelle session de 6 tours, le soucis c’est qu’il ne fait pas très chaud, et à attendre, ben…..j’ai froid, j’ai beau me couvrir, je grelotte et le pire c’est que je sais que je vais cuire pendant mon tour (parce qu’en vrai il ne fait pas si froid )…
Je passe mon deuxième tour en 18min33, j’encourage les courageux de la course solo, et tous les équipiers de cette journée (nous sommes 35 équipes de 2 à 6 coureurs) l’ambiance est à la bonne humeur dans tout ce bois très coloré pour l’occasion !

Puis ma troisième boucle se termine en 18min37, bien régulière sur cette course c’est toujours ça de gagné ! 

Je sais que je n’aurai pas le temps d’en refaire un quatrième, d’après nos calculs savants c’est sur Stef que va tomber la grande aventure du dernier tour qui marquera la fin des 6h. Après renseignement on peut courir avec elle, même si elle doit passer la ligne toute seule, alors on est tous très vite tombés d’accord pour faire ce dernier tour à 6.

Par stratégie on aurait pu envoyer nos coureurs les plus rapides sur les derniers tours pour grappiller quelques places au classement mais ce n’est pas du tout ce dont on a envie ! On est là pour s’amuser et finir avec celle qui appréhendait le plus l’épreuve nous donne vraiment l’impression d’une belle course accomplie !
Voilà on termine avec un cumul de 75.155km et une belle 12ème place, très heureux de nous !
Personnellement j’aurais couru 17.8km (en comptant le tour de chauffe et le tour final) donc on peut dire que c’est un dimanche rondement mené !

Un grand merci aux « pas 6 vite » au final on aurait pu s’appeler les « pas 6 vite mais un peu quand même » ! et merci à Seb pour les supers tenues on s’est senti comme de vraies stars ! 

Les 6h de la Nièvre je vous dis « à l’année prochaine » en solo…qui sait !

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

[Test] Suunto 3 Fitness