Articles

St Yorre et les sportifs

Image
  Hello! Dans les questions qui me reviennent souvent sur le blog et les réseaux sociaux, je trouve en bonne place qu'est ce que tu bois ou manges sur tes courses? (et notamment sur marathon et trail). Et je m'aperçois que même si j'aime bien varier mon alimentation, j'aime aussi avoir des repères et St Yorre en fait parti.  Au début je buvais de la St-Yorre après les course car on me l'avais conseillé, sans trop savoir pourquoi mais en réfléchissant un peu, une eau fortement chargée en minéraux (4774mg/L) ne peut être que bénéfique pour la récupération. Surtout le bicarbonate de sodium que recherchent grandement les sportifs et bien on retrouve plus de 4g de ce fameux bicarbonate par litre de St-Yorre.   Pour tous les détails des effets de la St-Yorre sur les sportifs en préparation et récupération, il existe une étude scientifique très intéressante que vous pouvez retrouver ici  Après je vous entends au loin dire, ouais on est en hiver, pour ton article tu aurais 

Bol d'air pur en Normandie

Image
  Hello, Cette fois ci mes baskets se sont posées pour quelques jours en Normandie, du côté de Cabourg. Au départ ce lieu a été choisi par la plus grande de nos filles voulant s'immerger dans l'Histoire et les plages du débarquement. Nous avons effectivement été voir ces plages et quelques musées (le mémorial de Caen est vraiment un lieu à découvrir, mais pensez à prévoir une journée entière!) mais ce n'est pas ce dont j'ai envie de vous parler aujourd'hui. Nous avons profité de ce dépaysement le temps de quelques randos faciles et adaptées à tous! Tout d'abord à St Laurent sur mer 12km   Très jolie rando qui nous a permis de nous élever un peu pour voir toute la côte, et bien sûr de passer par le cimetière américain. Le retour entièrement sur la plage était aussi très agréable à cette saison. Petit détour par Port en Bessin sur la route du retour pour admirer le couché de soleil et visiter ce joli port.       Puis à Ouistreham et sa presqu'île 9km   La pro

Quelques News, Edito de (presque) novembre

Image
  Hello! Non je ne vous oublie pas, ma liste d'article non publiés grandit à vue d'oeil (bon ok des fois ils sont même non écrits, juste dans ma tête...) Mais la grande nouvelle c'est que je vais m'y remettre (encore!)  J'ai passé un mois de dingue avec la Team Hoka, en France et en Europe, c'était...juste génial! Des rencontres, avec la team, mais aussi avec vous qui venez essayer les chaussures, mais aussi juste discuter sur les stands. De l'américaine aux cheveux violets à Paris à l'israélien de Berlin, du multi marathonien de 88 ans à Lyon, à la primo coureuse du 10 kilomètres de Reims j'ai aimé partager tous ces moments avec vous, et j'ai hâte de recommencer tout ça l'année prochaine! Team Hoka à Paris Copyright HOKA, Peignee Verticale et MDesoubry  Sinon si vous regardez attentivement la page qui vous entoure, vous pourrez trouver un nouveau partenariat (juste en haut à gauche) je dois dire que j'étais très surprise et que j'

Semi marathon de Nevers 2021

Image
  Quand une idée farfelue germe dans ma tête il m'est très difficile de stopper sa floraison...C'est exactement ce qui s'est passé pour ce semi, aucune préparation, des jambes loin de pouvoir rallier l'arrivée mais une envie irrépressible de le faire. Je sais que mon amie Stéf voulait le faire, améliorer son chrono autour de 2h30, je me dis que cette allure pourrait me permettre de faire cette course alors bingo à moins d'une semaine de l'épreuve de me décide à prendre un dossard. Comme d'hab' le retrait du dossard au dessus du paddock sur le circuit de Magny Cours met déjà dans l'ambiance. Et voilà on y est...Dimanche tôt le matin, la pluie tombe sur le toit de la maison, tout le monde dort et je me prépare en me demandant quelle idée j'ai eue... Semi marathon avec les Mach 4 aux pieds  Je me gare à Nevers, près de l'arrivée, et rejoins les copains (Marion, Anthony et Stéphanie) pour aller au domaine du grand bois, lieu de départ du semi, le

Edito de Septembre

Image
  Hello! Comment allez vous? La vie semble reprendre un peu à peu son cours après ces 18 mois un peu bizarres... Les courses et les dossards commencent à refleurir, les footing entre amis se font plus réguliers et plus nombreux. Mais les relations ont quand même changé, plus (ou en tout cas moins) d'embrassades, on se check du coude ou du pied, les masques ne sont jamais loin au cas où et désormais obligatoires sur les lignes de départ. Tout n'est plus "comme avant", on apprend avec tristesse le statut positif d'un ami ou d'un proche qui devra rester cloitré chez lui quelques jours, on annule des RDV qu'on attendait avec impatience pour cause de "problèmes logistiques liés au COVID"...(oui je rage un peu de l'annulation de mon voyage à Vienne qui devait commencer ce soir...) Mais la perspective d'une vie nouvellement normale se fait de plus en plus sentir, les terrasses des cafés sont de nouveaux animées et l'on passe toujours devant