GR13 J2 Marigny l’Eglise-→ Gouloux

 

Marigny l’Eglise-→ Gouloux

29,3km 997D+ 7h53 de marche effective


La première nuit en bivouac, au bord du lac de Crescent se passe à merveille, pourtant c’est ce que je redoutais le plus. Le coin est calme, à l’abri des regards, le spot idéal pour une nuit, Mais le jour à peine levé qu’il faut repartir, tout ranger…

Un petit café et c’est parti pour la longue montée vers Marigny l’église, dès le départ c’est une vraie mise en jambes, pas de répit pour les marcheurs ! 

 

Heureusement le soleil ne tape pas encore, ce qui nous permet de rester (un peu) frais. La promenade continue tout d’abord dans un lieu-dit appelé « Crottefou » et ses magnifiques ruelles très bien entretenues puis avec une vue sur un joli moulin à eau et le long de la Cure (encore) mais c’est toujours aussi agréable.



 

 Nous arrivons aux îles Ménéfriers en sortant du bois, là encore on se dit que se serait un coin sympa pour des vacances bien reposantes ! On en profite même pour une première pause fraîcheur dans cette chaude journée. 

 

La suite jusqu’à la pause repas 8km plus loin (environ 2h de marche) sera mon gros coup de mou de la journée (et des 5 jours quand j’y repense après coup) et pourtant l’étape est encore longue…

Le moral un peu plombé, je ne me souviens plus trop de ce qu’on a vu, à part qu’on a galéré à trouver de l’eau, il y a eu une grosse montée, ça c’est sûr, puis une descente, le passage au vieux Dun, où l’eau tant espérée fait toujours défaut… C’est le point noir de cette étape.

On fait notre pause repas en plein milieu du chemin dans le lieu dit de Bonnaré (ce qui m’aura valu d’avoir la chanson « Volaré oh oh Cantaré ohohohohhhh » toute la matinée dans la tête!) mais le fait de poser le sac de s’asseoir et de manger du couscous froid me requinqueront bien et la suite de la journée est découpée en petites sections, ce qui est plus motivant !

Premier passage où l’on est sûr de trouver de l’eau est le camping du pont de Montal mais Surprise… Il n’existe plus ! Mais une auberge avec un bar l’a remplacé, et elle nous tend les bras, on se laisse prendre bien volontiers, un vrai café, un Perrier citron et le remplissage des gourdes, c’est royal !

 

Viens ensuite la grosse côte du jour, très raide mais heureusement pas très longue, mais quand même très raide ! Cyril m’aide bien en portant mon sac sur quelques centaines de mètres (il est monté plus vite a posé son sac et est revenu chercher le mien, il a pas porté les deux en même temps, le pauvre!)

Arrivés en haut, nous pouvons faire coucou à quelques daims peu farouches, il y a un enclos de 9 hectares où ils sont une dizaine, je ne pensais pas qu’on les verrait alors je suis toute contente ! 




 

Vu qu’on est montés il faut bien redescendre, c’est jamais plat par ici ! On sort un peu du GR pour aller voir le Dolmen de Chevresse, puis retour sur notre route principale, mais il aurait été dommage de ne pas faire ce détour. 


 Plus que quelques kilomètres pour se poser au Saut de Gouloux, lieu que nous connaissons bien, pour y être venus plusieurs fois, mais qui garde toujours le même charme, même en ayant mal aux pieds. 




Une microsieste au bord de la rivière et c’est reparti pour le dernier kilomètre pour trouver le terrain dans Gouloux, où la mairie nous a donné l’autorisation de planter notre tente pour la nuit. Nous y ferons connaissance de quelques autochtones à l’accent bien morvandiaux et d’un couple suisso-franco-vietnamien sillonant le monde (et malheureusement pour eux, juste l’Europe en cette année particulière) à bord de leur camping-car de l’espace.

 

Cette journée touche à sa fin et il est temps pour nous de monter notre campement de fortune avant une nouvelle journée d’aventure !

 Points d'eau de la journée

*Auberge du Pont de Montal (km18)

*Cimetière de Gouloux (arrivée)

Relive avec toujours un dénivelé bien farfelu...

Commentaires

Publier un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

[Test] Charal sport

[CR] Nevers marathon duo 2020

La course d'orientation by Geonaute

Via Alpina: La traversée des Alpes Suisses aux éditions Helvetiq

GR13 J5: Glux en Glenne → Luzy