[CR] 1/4 de marathon de Rotterdam virtuel

 


Depuis ce début d’année assez spécial, je me suis prise au jeu des courses virtuelles, je vous en avais déjà parlé ici et j’ai renouvelé l’expérience en ce mois d’octobre.

D’abord samedi après-midi avec la Chartraine en mode marche et en famille, vous pouvez encore vous inscrire ici pour une belle action.



Et dimanche était proposé le marathon de Rotterdam en virtuel. Comme vous le savez peut-être, je devais courir ce marathon début avril, mais le coronavirus est passé par là, les frontières ont fermé, les courses se sont reportées petit à petit sur l’automne. Rotterdam n’a pas fait exception à la règle et le report fut programmé pour le 11 octobre.

La situation sanitaire ne s’améliorant pas ; l’organisation a décidé d’annuler l’édition 2020 et de reporter les dossards des inscrits en avril 2021… Je ne désespère donc pas de fouler l’asphalte néerlandais dans quelques mois…

Mais en attendant pour nous faire patienter, une version virtuelle de la course était proposée et c’était assez différent des autres courses de ce type.


J’avais le choix entre le run marathon (4.2km) le ¼ de marathon (10.5km) et le marathon complet (42.2km). Ayant abandonné l’idée d’une prépa complète sur marathon, sans réel objectif, je ne voulais pas m’inscrire sur cette dernière possibilité et, pour moi, courir un marathon toute seule ne m’enchantait guère…donc je me suis inscrite sur le ¼ de marathon.

D’abord l’organisation nous a demandé (après notre inscription en ligne), de télécharger une application (mytrace) puis de choisir une vague de départ. Sur mes autres courses virtuelles je courrais toujours à l’heure que je voulais et parfois même je pouvais choisir le jour.


 

N’aimant pas trop courir en soirée et ayant quelques tâches de prévues dans la journée, je m’inscris sur la vague 2 (départ à 9h) et j’attends le jour J.

Dimanche matin 8h55, je suis (presque) prête, une notification apparaît sur l’écran de mon téléphone, il est temps de lancer l’application, de brancher mon casque et de sortir.

Je suis seule dans la rue, mais j’entends la foule autour de moi, le maire commence son allocution (en néerlandais) mais je sens un réel enthousiasme dans sa voix, puis la musique commence « You’ll never walk alone » j’en aurais presque des frissons (à moins que ce soit le petit 5°C de ce matin) vient ensuite le décompte (toujours en néerlandais ; mais là j’arrive à capter !) coup de feu, c’est parti !

J’ai prévu mon petit parcours pour faire ces 10.5km sans trop me poser de question. Le speaker me parle (en anglais c’est quand même mieux !) les let’s go et enjoy me mettent en joie, la foule nous acclame…puis la playlist spécialement conçue pour l’évènement sur Spotify se met en route (si tu possèdais aussi cette application ; ce qui était mon cas)

Au premier kilomètre, on me donne mon chrono et mon classement dans ma vague (puis se sera le cas à chaque borne kilométrique), un peu plus loin à 2.7km, j’entends des oiseaux et le vent dans des arbres, la voix me dit « enjoy the silence » et me raconte que je viens d’entrer dans la forêt de Kralingen (Kralingse Bos en VO) de là j’ai une magnifique vue sur Rotterdam. L’imagination marche bien et je ne pense même pas que je suis en train de courir à un rythme que je n’avais pas eu depuis longtemps…


 

Vers le km 3.5, j’entends une fanfare au loin puis elle se rapproche, comme les hourras de la foule qui m’encourage, je la dépasse, mais je m’imagine taper dans les mains des enfants sur le bord de la route…

Bon ensuite l’aventure se ternit, je suis totalement fan de cette appli, et de cette course virtuelle, mais mon téléphone plante et ferme l’application…J’ai donc officiellement abandonné….

Mais je continue de courir, je rage car j’aurais dû m’en douter, mon téléphone est assez souvent capricieux malheureusement…En plus c’est le moment où une méchante averse décide de déverser toute son eau…je suis trempée, il me reste environ 6km, et je ne vais même plus pouvoir profiter de cette ambiance exceptionnelle…

La playlist elle continue de tourner, c’est déjà ça, et les jambes aussi, alors je ne faibli pas et quoi qu’il arrive je veux donner le meilleur sur cette course.

J’aurai adoré découvrir d’autres lieux de Rotterdam avec cette voix dans ma tête, j’aurai aussi adoré vivre les derniers mètres avec l’ambiance de l’arrivée, vu le peu que j’ai entendu sur 4km ça devait quand même être une sacrée expérience !


 

Voilà je fini mon quart de marathon en 59min21 à une honorable 955 place sur 3103 coureurs qui ont pris le départ de cette course hors norme. et j'obtiens même une médaille virtuelle (après les avoir contacté, l'organisation a validé ma course grâce à ma trace strava, et ce malgré mes déboires téléphoniques)



C’était vraiment, ce qui pour moi, a représenté cette année le « you’ll never run alone » et ça m’a donné envie d’être pour de vrai dans cette ville de Rotterdam pour courir ces 42.2km qui me manquent tant (même si souvent je les maudis quand j’y suis)

Je voulais vraiment vous raconter cette expérience et j’espère que d’autres courses auront la même idée si jamais les courses virtuelles devaient perdurer… D’autres marathons néerlandais ont adoptés ce même système mais ça serait sympa que cela dépasse les frontières, mais c’est peut être déjà le cas...

Avez vous déjà couru des courses virtuelles "en live"?

 

Commentaires

  1. Ton récit donne des frissons et l'envie de se relancer des défis, avec l'espoir de pouvoir revivre la sensation si particulière des courses. Bravo coupine pour ta belle course.
    Et pis, peut être que le père Noël aura entendu ton message 📱 😉😘

    RépondreSupprimer

Publier un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

La course d'orientation by Geonaute

Via Alpina: La traversée des Alpes Suisses aux éditions Helvetiq

[CR] Marathon de Nevers - Ekiden