Les foulées du Lavoir 2021

 


Hello!

Il est des courses où l'on revient toujours avec plaisir, les foulées du lavoir en font parti! 

Depuis la première édition et jusqu'à aujourd'hui je sais où je passerai la matinée de mon 15 août:

en 2015- 2016- 2017- 2018- 2019 pas en 2020 forcément


 

et nous voici donc en 2021 dans ce petit village creusois épargné de tout virus (enfin presque, la Creuse étant ce jour là le seul département "non-rouge" en France) 

Je dégaine quand même (et pour la première fois) mon passe sanitaire qui me permet de récupérer mon précieux sésame...un dossard! le premier de l'année! Le deuxième (et peut être dernier) sur 2020 et 2021! C'est dingue cette histoire quand même, vous ne trouvez pas? Bon je commence à divaguer , ce n'est pas le sujet du jour...


 Bref qui dit 2 dossards en 2 ans dit....préparation pourrie voire inexistante...je courrote bien par-ci par-là mais rien de régulier ou de sérieux. Le monsieur au micro alias Philippe alias Thepinkrunner m'annonce que le parcours sera un peu plus long que prévu (9km en théorie 10.5km en réalité) pas grave je profiterai plus longtemps du paysage! 

Le départ se prépare, les coureurs moins nombreux que d'habitude forment quand même un joli peloton coloré. L'ambiance qui nous a tant manquée est là l'adrénaline du décompte et le top départ...C'est bon on y est! enfin "on" ma tête est ok pour courir, mes jambes et ma tête un peu moins surtout qu'on attaque sur une belle côte...j'arrive déjà cuite devant ma petite famille et je n'ai même pas encore fait un kilomètre...ça promet!

Et quand je dis cuite, c'est même quasiment grillée vu le soleil qui tape dès le petit matin! Avec l'été pourri qu'on a eu il n'a fait chaud quasiment que ce 15 août, et moi je déteste ça quand je cours!

Je suis placée en queue de peloton, on se passe, se dépasse et se surpasse toujours avec le même petit groupe, un coureur me demande si on est dernier, je lui répond qu'il doit y en avoir quelques uns derrière nous mais pas beaucoup non plus...

J'ai chaud, je bous, mais je profite quand même des points de vue qui s'offrent à nous, mais je n'ai même pas eu la présence d'esprit de dégainer le téléphone pour vous faire quelques photos, quitte à marcher souvent (voire très souvent) j'aurai pu vous en faire profiter un peu!

Je croise plusieurs fois un photographe à qui je dis "ah ben zut je marche encore, je vais courir pour la photo!" (mais je ne sais pas où sont les photos prises à ces moments...dommage, j'ai couru pour rien^^)

et juste avant l'arrivée (et surtout juste avant LA (fameuse) côte de la planchette) je retrouve ma petite famille qui m'encourage et m'accompagne sur quelques hectomètres. Dernier petit détour et passage sous l'arche avec mon plus mauvais chrono sur 10km mais ça c'est une autre histoire!

crédit photo Thibaut Thuret

 Merci encore à Philippe d'avoir réussi à maintenir cet évènement et de nous proposer tous les ans un parcours inédit (et même d'avoir remis la planchette, promis je réussirais à la courir l'année prochaine!) 




Commentaires

  1. Le tout est de participer 😜 bravo pour ta participation et ton cr 😘

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Stef je suis sûre que cette course nature pourrait te plaire! Je t'embarque l'année prochaine ?

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Edito de Septembre