Semi marathon de Nevers 2021

 

Quand une idée farfelue germe dans ma tête il m'est très difficile de stopper sa floraison...C'est exactement ce qui s'est passé pour ce semi, aucune préparation, des jambes loin de pouvoir rallier l'arrivée mais une envie irrépressible de le faire.

Je sais que mon amie Stéf voulait le faire, améliorer son chrono autour de 2h30, je me dis que cette allure pourrait me permettre de faire cette course alors bingo à moins d'une semaine de l'épreuve de me décide à prendre un dossard.

Comme d'hab' le retrait du dossard au dessus du paddock sur le circuit de Magny Cours met déjà dans l'ambiance. Et voilà on y est...Dimanche tôt le matin, la pluie tombe sur le toit de la maison, tout le monde dort et je me prépare en me demandant quelle idée j'ai eue...

Semi marathon avec les Mach 4 aux pieds

 Je me gare à Nevers, près de l'arrivée, et rejoins les copains (Marion, Anthony et Stéphanie) pour aller au domaine du grand bois, lieu de départ du semi, le pression monte calmement mais sûrement, si peu de dossards ces derniers mois alors on savoure chaque instant, la pluie s'est calmée mais on sait qu'elle doit revenir rapidement alors je préfère garder ma veste déperlante même si je sais qu'elle va me tenir chaud.


 On se cale avec Stéf en fin de peloton et voilà c'est parti, le premier kilomètre est en sous bois, chacun cale son rythme et la bonne ambiance est à l'ordre du jour. A l'arrivée sur le bord du canal (environ 3km) je lance à ma coéquipière "on est parties un peu vite, non?" chose qu'elle me confirme aussitôt! Donc on lève un peu le pied pour la suite.

Les kilomètres le long du canal sont un peu monotones mais je me sens super bien et je suis contente d'avoir eu l'idée de me lever ce matin. Petit tour dans Sermoise histoire de changer un peu du canal et un petit faux plat montant, histoire de montrer aux jambes qu'on est pas en promenade. A la sortie du village Stéf retrouve sa petite famille venue l'encourager, je vois bien que ça la rebooste pour la suite, on a passé la moitié mais je sais que le retour sur le canal va nous paraitre très long!


 Je fais alors le décompte des kilomètres pour motiver ma coéquipière (et moi aussi au passage) et j'en profite pour faire quelques multiplications rapides pour lui annoncer que son record va forcément tomber aujourd'hui (à moins d'un gros coup dur, on ne peut jamais savoir) 

Arrivées dans Nevers on retrouve la civilisation en folie pour notre passage (mais en fait c'est plus pour le premier du marathon qui profite de la fin du pont de Loire pour nous doubler) pas grave on prend quand même les encouragements pour nous! Il va falloir puiser dans nos réserves pour les 4 derniers kilomètres en ville, tout en montées et en virages (après 15km de tout droit et tout plat, ça fait bizarre) presque une nouvelle course! On voit plein de visages connus et pour la plupart pas revus depuis bien longtemps, que c'est bien!

Dernière ligne droite, l'arche est devant nous, on s'approche du plus vite que nos baskets nous le permettent et....non! Il faut passer à côté de l'arche, faire un demi tour qui nous parait interminable (environ 200m) et revenir dans l'autre sens pour passer sous cette fameuse arche; celle de notre victoire personnelle, avec excusez du peu le plus jeune coureur du semi! (ah on me dit dans l'oreillette qu'il a oublié de faire les 21 premiers kilomètres...Pas grave c'est le meilleur et il est surtout super fier de sa maman!)

Crédit photo Anaïs Labarre/Marathon de Nevers

 



Voilà une course de plus de bouclée, un record pour ma copine et la confiance en mes jambes revenue pour moi, que demander de plus? (bon ok un peu de soleil n'aurait pas été de trop! On le commandera pour l'année prochaine)


 


Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Contactez moi

Le temps d'un week end à La Clusaz

Edito de Septembre