[CR] Trail des Voies Celtes

 

Hello 

me revoilà avec un compte rendu de course, et la même semaine que les foulées du lavoir, complètement dingue ça!

Et le pire c'est qu'il s'agit de mon troisième dossard de l'année et c'est un troisième trail, je n'en reviens pas moi même, et pourtant je n'aime toujours pas ça, mais je me soigne!

Nous voilà donc en route pour Uchon dans le Morvan, petite bourgade de Saône et Loire à quelques kilomètres de la maison. 

Qui dit trail de petite bourgade, dit trail de petite envergure et donc plein de raisons de finir dernière...Mais je garde la motivation nouvellement retrouvée pour partir quand même sur ce 14km 500D+. 


Le départ se situe à quelques mètres du signal d'Uchon, c'est à dire au point culminant de notre course, et même si je ne suis pas très douée en géométrie je comprends vite que le dénivelé sera à la fin et ce n'est pas pour me réjouir cette affaire!

Le signal d'Uchon, Rochers du Carnaval, photo Wikipedia

 Je me cale en fin de peloton, à ma place et j'attends sagement le départ, Cyril est aussi de la fête mais cette fois ci il fera la course de son côté pour tester son niveau de forme.

3,2,1 go, les fauves sont lâchés dans la forêt morvandelle (et pas mortadelle comme vient de le corriger mon correcteur orthographique...) dès le départ on a un magnifique point de vue, j'aurai presque envie de m'arrêter là faire quelques photos...mais on est pas là pour ça!

Crédit photo Creusotvs.com
Crédit photo Creusotvs.com

le départ étant en faux plat descendant après quelques hectomètres, on peut facilement se laisser entrainer et partir trop vite, je décide de faire attention pour ne pas me griller mais avant même le premier kilomètre bouclé en 5'42 je me fais doubler par une personne avec un sac qui est tranquillement en train de débaliser...Je lui fais gentiment remarquer que si il continue je vais vite me perdre, et il me dit que je dois juste aller plus vite...ah ouais quand même, bon déjà ça me confirme que je suis bien dernière et ça me fait comprendre que va falloir se bouger pour finir, ou me démotiver et arrêter...


Je rattrape vite un groupe de 3 coureurs, derrière lequel le débaliseur se cale et du coup je ressens un peu moins la pression, pendant les 8 premiers kilomètres on alterne les parties roulantes à plat et en descente douce, puis deux kilomètres de vraie descente (environ 250D- en 2 kilomètres) j'allume les warning dans ma tête pour ne pas tomber et surtout je me dis "mais c'est quoi ce trail où il faut courir tout le temps, moi je marche dans les côtes et là y'en a pas!!"

Crédit photo Creusotvs.com
Crédit photo Creusotvs.com

Mais t'inquiète pas cocotte, ça arrive! (la preuve: en gris le dénivelé, en bleu mon allure!!)


 

Oui je m'en doutais mais les trois derniers kilomètres vont être durs, voire très durs, je double quelques âmes en peine posées sur le bord du chemin, mais je continue mon ascension à petits pas et sans me décourager. Mes savants calculs me promettent une arrivée en moins de 2h, j'y crois. Je m'arrête quand même quelques minutes auprès d'une dame en hypo que je dépanne avec une pom'pote salvatrice et un peu d'eau, mais comme elle n'est pas seule je reprend mon chemin. 

 

L'arrivée est proche, Cyril est venu à ma rencontre, il est presque étonné de me voir trottiner dès que je le peux. la forêt s’éclaircit et la ligne d'arrivée me tend les bras. 2h02 je n'aurais pas réussi à passer sous les 2h à cause de mon côté St Bernard mais je suis fière de mon petit trail, réalisé sans chute et dans la bonne humeur. 

Crédit photo Creusotvs.com

 Gros plus pour cette course si vous passez dans le coin: les paysages vraiment superbes, les singles en forêt que j'ai adoré et la côte pour se dépasser un peu!

Bon la prochaine fois je cours sur route...enfin je crois ;)



 

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Bracelet Cardio Fréquencemètre MIO Link

Les chonchons et les chonchonettes

Journée mondiale du Blog