Semi de Reims 2022

 


Hello

Vous savez quoi ? ça faisait une éternité que je n’avais pas couru une course sur route et cela me manquait vraiment !

La préparation pour le marathon se passe super bien et les sorties longues qui vont avec aussi, mais mettre un dossard pour s’en assurer c’est encore mieux ! Alors quand Hoka m’a proposé de courir une des courses de Run in Reims après le salon j’ai sauté sur l’occasion, à 3 semaines de l’objectif, le semi était l’option idéale.

La météo des jours précédents un peu moins par contre, de la pluie et du vent sur la capitale champenoise, et une nana qui, bien entendu, n’avait pas prévu de K-way (promis je pense à le mettre dans le sac pour Francfort). Les deux jours d’expo se passent à merveille avec une équipe au top et me voilà prête à partir au petit matin dimanche !



 

Face à la cathédrale, quelle belle vue pour commencer ! et surtout pas de pluie ! les vagues précédentes partent au rythme de la musique, tout est bien calé, malgré les presque 4000 concurrents (marathon et semi) tout est fluide.


 

Mon objectif du jour, me caler à 6’00/km (soit 2h06 au semi) et tenir cette allure le plus longtemps possible (même si cela me parait un peu présomptueux au vu de mes capacités du moment) dans le SAS, juste devant moi, un meneur d’allure avec un chrono un peu étonnant affiché, 2h03…pourquoi pas (en général c’est 2h00 et 2h10, ou la rigueur 2h05 si l’organisation embauche beaucoup de meneur), je me dis pourquoi ne pas essayer de le suivre sur la première partie on verra bien, cela donnerait une allure globale de 5’50/km bien trop rapide pour moi mais j’ai envie de me challenger ce matin !

La course part pour mon sas à présent, virage à angle droit devant la cathédrale, on part bien trop vite, je le pressentais, même mon compagnon du jour râle après lui, ce n’est vraiment pas facile ce travail de meneur d’allure, au 5ème kilomètre, on a presque 40 secondes d’avance sur nos prévisions malgré l’arrêt au ravito un peu chaotique pour attraper une bouteille d’eau.

 

crédit photo marathonlivephotos

J’ai préféré partir légère (sans eau) et en prendre une au 5ème kilomètre (et l’échanger aux ravitaillements suivants) pour la nourriture je suis partie avec 2 pom’potes (que je prendrais au 10ème et 15ème kilomètre)

Notre petit bonhomme de chemin se poursuit, un grand gaillard rejoint notre petit groupe de 2 improvisé (23134 sur la photo ci dessus), on discute et c’est plutôt agréable, la course passe plus vite malgré les looooongues lignes droites qui s’enchainent depuis qu’on a quitté le centre-ville, petit à petit notre rythme se cale autour des 5’50 comme prévu, et j’arrive à le tenir, je suis plutôt fière de mes petites guibolles ! 

crédit photo marathonlivephotos

 

Retour en ville le long du canal (ça ne me change pas trop de mes habitudes nivernaises !) et pof une côte bien casse patte au 19ème, je lâche un peu les amis qui accélèrent en vue de leur final, moi je profite de la cheering zone installée par Hoka et oublier que je n’aime pas courir sur les pavés ! 


 

Il ne reste que 600m mais je n’arrive pas à relancer, je suis quand même contente de passer la ligne sous les ovations des spectateurs Remois.

crédit photo marathonlivephotos

 

Une belle course de réalisée, mes deux amis du jour, dont je ne connaitrais jamais le prénom^^, m’attendent à l’arrivée pour me féliciter, puis chacun repart de son côté, fiers de cette matinée sportive.

crédit photo marathonlivephotos

 

Il est temps pour moi de me tourner vers l’Allemagne et ses 42.195km, sans objectif en tête car ce semi m’aura quand même démontré quelques limites qui seront difficiles à pallier en 3 semaines. Je préfère reprendre la conscience de la distance reine sans me mettre de pression et me fixer un bel objectif temps en 2023.

A plus !

Mary

Commentaires

  1. bravo Marie belle course merci pour ce partage bisous les Trucidiens.

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Bracelet Cardio Fréquencemètre MIO Link

Marathon de Francfort 2022

[CR] Femina Race Annecy 2022

St Yorre et les sportifs