8 déc. 2017

Ma saintélyon 2017

http://www.lafilleauxbasketsroses.com/2017/12/ma-saintelyon-2017.html

Il est temps pour moi de revenir sur ce beau week end, mes coéquipières auront bien sûr le droit à leur article, mais je voulais vous faire partager mon morceau de course que j'ai vécu comme une course à part entière!
Après la proposition de Nathalie de participer à cette course, je me suis surprise à préparer un vrai entrainement de trail nocturne, même si je savais pertinemment que ma partie était plus orientée route et que j'allais relativement courir de jour.
Mais j'ai vécu cette préparation comme un défi, bien sûr il y a eu quelques gadins bien sûr il a fallu courir dans la nuit et le froid sans frontale (parce que je suis la spécialiste de l'oubli de frontale) mais j'étais fin prête à affronter le monstre sacré qu'est la SaintéLyon, tout du moins ma partie, les 22 derniers kilomètres!



Arrivés le samedi midi (pour un départ du relai à 23h30) nous avons pu profiter du Hall de la halle Tony Garnier avec tous ces stands tentateurs mais j'ai su rester raisonnable, juste le T-shirt collector de la course car je savais que les relais n'auraient pas de T-shirt finisher.

Puis vient le moment de se poser un peu, mais l'excitation de tous est bien présente et les chambres d'hôtel ont un air de colonie de vacances joyeuses!

Les solos (Cyril et Nelly) partent à St Etienne avec notre première relayeuse (Stéphanie) et notre super Christophe qui va rouler de très nombreux kilomètres cette nuit pour que tout le monde arrive à bon port et à l'heure, le travail d'accompagnateur est vraiment une part entière de cette Sainté!
D'après ce que j'ai entendu ce trajet en voiture fut très silencieux, chacun dans sa bulle, mais ils vous raconterons tout ça eux même!
Pour moi c'est le moment du repos, je me retrouve seule dans ma chambre, mais impossible de fermer l'oeil sachant que le départ est proche, l'appli du suivi bien enregistrée dans le téléphone je patiente pour voir les petits points s'animer. Danse avec les Stars pour rester réveillée, je patiente...
23h42, le départ de nos valeureux coureurs est donné, je peux dormir un peu...

Vers 0h30 (il me semble) j'entends Nath et Marion partir pour leurs lieux de relai, pour moi il va falloir encore attendre...

En fait je suis bien réveillée, j'actualise la page du suivi toutes les 5 minutes jusqu'à faire bugguer mon téléphone...
4h du matin je me prépare, Nathalie et Stéphanie qui ont bien assuré leur relai ne devrait pas tarder à revenir.
Je donne une belle frayeur au veilleur de nuit qui ne s'attendait pas à voir quelqu'un descendre en chaussette boire un café à cette heure (tardive-matinale, je ne sais plus trop)
Puis c'est l'heure de la transformation en bibendum de l'hiver^^

6h Départ pour Soucieu en Jarrest, c'est bientôt mon tour.
Un mélange d'appréhension et d'excitation fait son apparition. A peine le temps d'arriver que Marion et Cyril sont déjà là avec une large avance sur les prévisions...Ca a dû aller vite!
Cyril me confirme que ce relai a été fait en mode warrior et après 52km il en paye un peu le contrecoup.
On repart donc tout doucement de Soucieu, direction Lyon en passant par Chaponost.
Il fait encore nuit et je prend vite conscience de l’exception de cette course, bien sûr contrairement aux copines je n'ai ni neige ni verglas, mais je n'ai qu'à regarder autour de moi pour voir les différents coureurs, heureux et fiers d'être là.
Le parcours même si il ne comporte que 350D+, est bien vallonné, on marche dans les montées, je me cale au rythme de Cyril qui lui cale un peu, rien de plus normal après autant de kilomètres! Les descentes se font sur un tapis de feuilles je fais donc bien attention de ne pas tomber...Le soleil se lève au bout de 8km, on peut ranger les frontales (que je n'avais pas oublié!) enfin le soleil...le jour dirons nous, c'est pas la côte d'azur en ce 3 décembre, un peu de grisaille, mais pas de pluie c'est déjà ça!
On arrive au ravito de Chaponost, mais on ne s'arrête pas, pour nous cette course va être "Pas vite mais tout le temps" on double pas mal de solo en perdition...C'est long quand même 72km!
Au bord d'un étang juste après le ravito j'en profite pour faire ma chute du jour (sinon ça n'aurais pas été marrant) mais rien de méchant je repars en rigolant...
L'arrivée sur Lyon, le panneau 5km restant, la fin est proche!

Une belle montée (16-18% d'après le topo) oblige tout le peloton à marcher on en profite pour discuter un peu entre concurrents. Nous sommes maintenant sur les hauteurs de Lyon, 200 marches a descendre pour arriver sur les bords du Rhône l'arrivée est juste de l'autre coté! On passe le pont Raymond Barre un petit sourire aux photographes
Crédit Photo: Flash-Sport.com

et voilà Nathalie nous rejoint pour les derniers hectomètres puis Marion et Stéphanie, juste devant la halle... Derniers virages, dernières foulées, voilà c'est fait!
Crédit Photo: Flash-Sport.com

Crédit Photo: Flash-Sport.com


Un goût de trop peu pour moi, une mission accomplie pour Cyril et peu après pour Nelly (mais ça c'est une autre histoire) notre équipe réunie à des étoiles dans les yeux, on parle déjà de l'année prochaine!
Je mettrais 2h45 à boucler mes 21km 350D+ le temps n'est qu'anecdotique, on voulait mettre moins de 10h sur notre relai c'est mission accomplie avec 9h53 au chrono officiel, et une belle place de 14ème équipe féminine à 4.
La suite arrive bientôt c'est promis (même si l'histoire sera dans le désordre vous l'aurez en entier!)
Pour les crédits photo je ne me souviens plus qui a pris quoi du coup on va dire XCTR team^^ et les photos officielles Maindru.

Rendez-vous sur Hellocoton !

1 commentaire: