14 avr. 2018

[CR] Marathon de Paris

http://www.lafilleauxbasketsroses.com/2018/04/cr-marathon-de-paris.html

Courir un marathon
Courir un beau marathon
Courir un marathon sous les premiers jours de soleil d'avril
Courir un marathon dans la plus belle ville du monde
Courir un marathon le jour de mon anniversaire dans la plus belle ville du monde
Que de belles motivations pour se lever en ce dimanche matin!
Pour cette aventure j'ai réussi à motiver Marion pour qu'elle m'accompagne, pourtant elle, la route c'est pas son truc, elle, la Dédée Jornet des montagnes!

Mais courir un marathon dans la plus belle ville du monde le jour de mon anniversaire elle ne pouvait qu'accepter!
Je me répète un peu là, non?
Après une journée de samedi à visiter le salon du running, à faire de belles rencontres, quelques achats et quelques milliers de pas, une bonne soirée de repos s'imposait.


Ce marathon ce n'est pas le premier, mais mille questions se bousculent dans ma tête, vais-je faire une "semi de Vichy", mon genou va-t-il résister aux impacts sur le bitume, un chrono, pas de chrono...Je m'endors sur ces interrogations dont je n'aurais les réponses qu'à la fin de la course...

Le lendemain matin, nous sommes prêtes à en découdre avec le bitume parisien, après avoir raté un RER pour cause de mauvaise orientation, on arrive un peu en retard sur l'horaire prévu mais bien assez en avance avec la marge qu'on s'était laissé.

Il faut d'abord trouver les consignes qui nous paraissent bien loin, puis des toilettes avec moins d'une heure d'attente, pour partir dans des bonnes conditions. Le coup de fil de mon chéri finit de me mettre dans de bonnes dispositions (un vrai "Feel good mood"). Les minutes s'égrainent, encore de l'attente avant de rentrer dans notre sas de départ. La tension monte, mais pas le stress, aujourd'hui c'est une pression positive qui m'anime.

Prendre le départ sur les champs Élysées c'est quand même la grande classe, l'arc de triomphe dans notre dos, la grande roue et l'Obélisque de la Concorde au loin devant, c'est magique, avec quelques minutes de retard le sas 4h00 est enfin lancé, j'essaye de suivre Marion quelques hectomètres mais le rythme qu'elle a prévu est trop rapide pour moi, je vais me contenter du mien!


Je profite de cette belle ville et du parcours qui s'offre à nous, j’engrange toutes les ondes positives qui émanent de cette course, ça peut paraître bizarre mais j'ai rarement vu une course où tout le monde autour de moi paraît si heureux d'être là!
On m'interpelle à plusieurs reprises, des gens qui m'ont reconnu, et moi pas physionomiste pour deux sous qui ne les reconnait pas, mais je suis ravie de discuter un peu avec eux!
La première partie de la course, je la connais bien c'est celle du semi, que j'ai quand même couru 3 fois (dont 2 fois dans ce sens là). Je sais à quoi m'attendre, les jambes répondent bien, je passe le 10ème kilomètre devant le château de Vincennes. Je slalome beaucoup, entre les coureurs, ou pour aller d'un ravito à l'autre, j'essaye aussi de trouver l'ombre, car la chaleur printanière à fait son apparition, on est bien loin des 35°C de Poitiers mais au 15ème kilomètre cette impression de cuire m'agace déjà...
 Heureusement l'organisation a pensé a tout et des lances à incendie arrosent le flot de coureurs à plusieurs endroits, j'en profite, je profite aussi des points d'épongeage (sans éponge) pour tremper ma casquette et me rafraîchir. Au 15ème kilomètre pas d'eau sur le ravitaillement, on arrive au mauvais moment, la première salve de bouteilles est finie et la seconde pas encore déballée...Une gentille bénévole nous dit qu'il y en a 5km plus loin, moi ça ne me dérange pas j'ai mes bidons bien remplis, mais ça râle pas mal autour de moi...5 kilomètres ça peut paraître bien long quand on a soif...
On sort de Charenton, là encore je connais bien le parcours et je sais que ce petit bout de course je ne l'aime pas...J'essaye de faire abstraction de ce détail et j'avance toujours boostée par ce petit je-ne-sais-quoi qui m'habite aujourd'hui!
Je passe le semi en avance sur mon temps, les choses sérieuses vont commencer!
                                                                                                                                 .....A suivre
 Elle a quand même pas osé nous faire un CR en plusieurs parties...
Ben si!
Rendez-vous sur Hellocoton !

1 commentaire:

  1. Salut Marie ... non pas ça, arghhhhh ... ça c'est du teasing ... la suite, la suite, vite ... :)

    RépondreSupprimer